Kaziba: Quand un blanc visite la lune, on l’appelle Astronome, l’histoire de Kaziba reconnais le MWAMI KARHENDE MAJIRI qui a construit un monument pour visiter le ciel…” Sa Majesté MWAMI Dirk MAJIRI IV CHIMANYE N’nakaziba.

Kazibaonline.com au coeur de l’actualité.

“Un peuple sans histoire ne saura pas construire son avenir” une Citation du Patriarche Norbert BASENGEZI KATINTIMA qui vient d’écrire une partie de l’histoire de Kaziba en remettant un bâtiment abritant le musée de Kaziba ce weekend 10 Avril 2021. Les grands fait de quelques BAMI de Kaziba. La chefferie de KAZIBA a une superficie de 195km, elle est limitée :

A l’Est par la chefferie de BAFULIRU,
A l’ouest par la chefferie de LUHINDJA,
Au nord par la chefferie de NGWESHE
Au sud par la chefferie de LWINDI et de BAFULIRU.

KAZIBA compte 15 groupements. Son relief est montagneux et présente le 3éme sommet du Sud Kivu après le KAHUZI BIEGA et MUHI. CHIMBULUNGU est à 3071 M d’altitude. Kaziba est aussi touristique par ses 2 lacs MUDEKERA et LUNGWE. L’unique grande rivière c’est LUZINZI. Son climat est tropical humide avec 9 mois de pluie et 3 mois de sécheresse. Sa végétation était forestière dans le temps mais à cause de la population, elle laisse de la place à des clairières (champs), l’on a encore des réserves de la forêt dense à KAMANO, des séneçons et des prairies favorables à l’élevage. Le sud fait partie de la réserve naturelle d’Itombwe, son économie est agricole (manioc, sorgho, mais, bananes et pomme de Terre).

Kaziba est jusqu’en 1933, la chefferie qui a regorgé beaucoup de réserve de minerais de fer au Congo Belge, son sol argileux présente du micas blanc (muscarite); du micas noir (Biotite),du colombo tantalite (Coltan), du Quartz, d’Ametiste, de l’or et du cuivre. Les investisseurs dans ce domaine sont encore moins nombreux. Au plan social et culturel, Kaziba est laïc avec une prédominance de la religion protestante et celle catholique. Ces deux confessions religieuses ont développé des infrastructures scolaires et sanitaires : (HGR de Kaziba et des centres de santé.).
Quatre institutions universitaires y sont installées : l’UNIKAZ, L’ISP, L’ISTM et L’ISDR Kaziba. La chefferie a de l’eau et du courant dans quelques groupements sauf à l’Est.

Situé à 56 Km de Bukavu (Sud Est), Kaziba offre de bons sites d’accueil dont 6 Paillotes. L’on vit avec les traditionnels « NTOLE », le tambour « Kalinga » et le cor « M’Nalwindi » au bwami. La construction de ce musée ouvre Kaziba dans un nouvel air, celui de connaitre son passé pour vivre son avenir avec le jeune Mwami DIRK MAJIRI VI. Ci-dessous, les hauts faits qui ont marqué son histoire:

1. Le Mwami KANGERE au 17ème siècle a favorisé les activités commerciales avec les chefferies voisines jusqu’au Rwanda et au Burundi.

2. Le Mwami N’SHULI LUDJO a fait connaitre les perles fabriquées à Kaziba qui ont servi comme monnaie de change dans tout le Bushi, ce fut la période de sédentarisation des peuples.

3. Avec le Mwami NGWINA il y avait une grande famine à Kaziba car le Mwami a refusé de bénir les semences pour la nouvelle saison, cela que viendra la fameuse expression “Rwalazire e’Kaziba” “Tulilala Kaziba” c’est qui n’est plus le cas aujourd’hui.

4. A l’époque du Mwami CIVULA, KAZIBA fut la seule chefferie à connaitre l’exploitation du fer (limonite), prolifération des activités de la forge et formation des villages à Kaziba. Les forgerons de Kaziba seront sollicités pour former les habitants de LUHWINDJA à forger, Les produits de la forge tels que les houes, les machettes, les haches, les coûteaux, les flèches, les serpes, (kahoro et kashungulo), les lances, etc… Furent vendus en échange contre les vaches, moutons, chèvre et des nouvelles plantes telles que les bananiers, étaient fournies par les collectivités voisines même en dehors du territoire national au Rwanda et au Burundi malgré l’amélioration et la concurrence de la technologie moderne, elle n’a jamais réussi à fabriquer les serpettes (kashungulo et kahorho) jusqu’à présent. Ce sont ces echanges qui ont créé le marché de Mudaka à Kabare.

5. Le Mwami KABONWA I conserve l’intégrité du territoire et lutte contre les envahisseurs ou agresseurs.

6. Le Mwami MPWIJI MAJIRI I il lutta contre la pénétration Arabe vers 1858

7. Le Mwami KARHENDE MADJIRI II il fut considéré comme le grand Mwami de KAZIBA, homme de caractéristique particulière, Mwami mégalomane et ambitieux, il importa la culture du sorgho à Kaziba, la patate douce, les haricots. Il fut un grand guerrier et lutta contre l’invasion Rwandaise conduite par le guerrier MUSHINGI et l’invasion Arabe.
C’est sous son règne que la contrée a pris son appellation de « Kaziba » signifiant « fermer les yeux » ou « les gens tolérant ». Ambitieux qu’il était, il voulait conquérir les cieux en construisant une tour dans la montagne de Nabumbu pour chercher l’origine de la pluie et se venger contre celui qui l’urine sur la tête, donc la pluie. C’est là qu’il mourut après avoir atteint une hauteur considérable. Il est enterré dans la réserve de KAMANO à 4Km de NABUMBU. Cette réserve contient des singes et des chauves-souris.

8. Le Mwami MAJIRI III, fut le 1er Mwami à recevoir le premier missionnaire protestant Monsieur TOLFSEIN en 1922.

9. Le Mwami KABONWA II Alphonse fut le 1er Mwami à recevoir les colons Belges en 1955. Il représenta les Bamis du BUSHI à l’exposition internationale des œuvres d’art à Bruxelles. En 1960 il a représenté les Bamis du Kivu à la table ronde de Bruxelles parmi les 11 Bamis venus du Congo dont il était le secrétaire Rapporteur. Il devint député provincial coopté et il va promouvoir l’éducation en donnant des bourses d’études aux élèves du secondaire ; il obtient à Bruxelles en 1958 un fond pour la construction des maisons appelés fond d’avance et fond du roi qui est le noyau de la construction d’aujourd’hui. Ayant fait participer activement son peuple à la guerre mondiale, il obtient la première médaille appelée « Médaille-effort de guerre coloniale 1940-1945 PRO-PATRIA ET VICTORIA ». Son sujet CHITERA MWAKA par son dynamisme participa à la parade militaire de SaïO en ABYSSINIE actuelle ETHIOPIE et à celle organisée en ANVERS en Belgique pour marquer la fin de la 2ème guerre mondiale. Il a fait la promotion du tourisme dans la Chefferie en amenant avec lui un grand nombre des touristes européens chaque weekend à Kaziba.

Le Mwami CHIMANYE II DEOGRATIAS. Intronisé coutumièrement en 1965, il a beaucoup de réalisations sur son actif, nous citons certainement :

Il a gardé l’unité des Bazibaziba et a maintenu les bonnes relations avec les voisins,
Il a ouvert Kaziba à la Province, au Pays, au monde et à la modernité.
Dans le cadre politique, il a assumé de hautes fonctions diversifiées et la plus récente est celle de sénateur.
Comme son père, Mwami CHIMANYE II, a ouvert la coopération avec d’autres pays, notamment la Norvège, l’Allemagne, la Yougoslavie, la Suisse, la Belgique, la France, l’Amérique, etc.
Avec le SIKA, il a ouvert le marais NKOMBO avec la pisciculture familiale. La route de MUDEKERA, le reboisement des montagnes et introduit avant sa mort l’élevage laitier à MUBUGA.
A présent il nous reste à découvrir le Mwami Dirk MAJIRI IV N’nakaziba et ses ambitions… Mwami’ Aganze

Charles IRENGE LWABOSHI

Charles Irenge Lwaboshi
A propos Charles Irenge Lwaboshi 1253 Articles
Charles IRENGE LWABOSHI est né à Kabembe le 25/05/1991. Fils de LWABOSHI MUTALYA Daniel et de FAIDA M'NANGANDO. Études faites et expériences profesionnelles : (1) Détenteur d'un diplôme d'état obtenu à l'Institut Namurhera de Kaziba INAKA; (2) Détenteur d'un diplôme de Graduat en Sciences Commerciales et Comptable à l'Institut Supérieur de Management ISM Bukavu; en 2010-2018: Journaliste chef des programmes à la Radio Umoja FM de Kaziba; 2013-2017: Enseignant à l'Institut CIMANYE II; 2018 à nos jours il travaille comme journaliste attaché de presse à l'Université de Kaziba; 2019 à nos jours il est directeur à la Radio télévision Ngoma ya Kivu RTNK KAZIBA. Actuellement: il es 1er Vice président territorial de Parlement de Walungu; il est président du Syndicat des Jeunes pour le développement de Kaziba dans le groupement de KABEMBE. Formation: Formation sur la Gestion des radio communautaires par le Centre Lokole; Renforcement de capacité des journalistes par le bureau de communication de la Monusco; Formation en informatique par le Centre de formation GlabalTech; Formation sur le journaliste sensible aux conflits par le DEUTCH VELÉ. Charles est marié à NZIGIRE YSEULT depuis 2013.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire