Lavrov Annonce la Fin de la Domination Occidentale et l’Émergence d’un Monde Multipolaire

Domination Occidentale

Vers un Nouvel Équilibre Mondial : La Vision de la Russie sur l’Évolution du Paysage Géopolitique

Sergey Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a affirmé que l’ère de la domination occidentale de 500 ans est en train de s’achever, laissant place à un monde polycentrique. Dans son adresse vidéo au Forum de Doha, Lavrov a évoqué le déclin de l’hégémonie des États-Unis et de leurs alliés, caractérisée par une histoire marquée par l’exploitation impitoyable des peuples et des territoires d’autres nations.

Selon Lavrov, le modèle de mondialisation construit par l’Occident pour maintenir sa domination a finalement été utilisé par d’autres pays pour battre l’Occident sur son propre terrain. Ces nations ont bâti leurs économies sur la base de la souveraineté nationale et de l’équilibre des intérêts avec d’autres pays, contribuant ainsi à l’émergence de nouveaux centres de croissance économique et d’influence politique.

Le ministre russe a critiqué la réaction de l’Occident face à ce changement de balance, notamment en sacrifiant la mondialisation au profit d’un ordre mondial basé sur des règles dictées par les intérêts occidentaux. Ces règles, selon Lavrov, ne sont ni publiées ni annoncées clairement, et sont appliquées de manière opportuniste.

Lavrov a également souligné l’approche de l’Occident dans divers conflits mondiaux, y compris la crise en Ukraine, où il voit une tentative de maintenir l’hégémonie par des interventions dans les affaires intérieures des pays, des sanctions économiques, des changements de régime et des interventions militaires directes, comme cela a été le cas en Yougoslavie, en Irak, en Libye, en Syrie et ailleurs.

Interrogeant l’efficacité de ces interventions militaires américaines, Lavrov a remis en question leur impact positif sur la vie des populations concernées. Selon lui, les nouvelles structures comme les BRICS, l’Organisation de coopération de Shanghai, l’ASEAN, l’Union africaine, entre autres, deviendront les fondements du nouveau monde multipolaire en formation.

Lavrov insiste sur le fait que la transition vers un monde multipolaire est un cours objectif de l’histoire, un processus que même l’Occident devrait reconnaître. Cette vision de Lavrov reflète la perspective russe sur les changements géopolitiques en cours et met en lumière la nécessité pour les nations occidentales de s’adapter à un environnement international en pleine transformation.

L’adresse de Lavrov au Forum de Doha souligne donc un tournant significatif dans les relations internationales, où l’émergence d’un monde multipolaire remet en question les anciens paradigmes de puissance et ouvre la voie à de nouvelles dynamiques de coopération et de compétition sur la scène mondiale.

Kaziba Online
A propos Webmaster 382 Articles
Noé Juwe Ishaka ; Ph.D Candidate ; Adler University, Chicago Campus, IL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire